Suivez-moi !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message

Julien Campredon répond au questionnaire du candide

Moi aussi, je vais faire court : de « Brûlons tous ces punks pour l’amour des elfes » à « Boris le Babylonien contre l’aligot littéraire », ce qu’écrit ce monsieur ne ressemble à personne. Et comme son originalité rime avec qualité, lisez ses livres, s’il vous plaît… (http://fabrica.occitanica.eu/fr/labasa/14478)

  • Un écrivain, ça naît comment ?
    De la volonté de faire cohabiter deux idées dans un même propos

 

  • Un livre, ça vient de quoi ?
    De loin.

 

  • Un style, ça se trouve où ?
    C’est un détail dans le sens que ce n’est que du travail pour parvenir à moduler la fréquence du double propos que j’évoquais précédemment.

 

  • Quand on écrit, c’est pour qui ?
    Pour tous les lecteurs qui cherchent à se nourrir de leurs lectures, et également pour les personnages que l’on a créés et qui sont prisonniers de la chose inaboutie qu’est un roman ou une nouvelle en cours d’écriture.

 

  • Votre dernier ouvrage, qu’est-ce qu’il raconte ?
    Mon dernier roman est un roman de chevalerie qui raconte la vanité des hommes et la nécessaire inutilité de la chevalerie. Ce roman est en cours de lecture chez divers éditeurs.
2017-05-29T14:57:22+00:00