Suivez-moi !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message

Parlons gaulois

Oh oui, parlons comme nos ancêtres ! Le problème, c’est que la langue de Vercingétorix n’a guère laissé de traces car elle est restée essentiellement orale. Les Gaulois n’ont pas inventé d’alphabet ; ils se sont bornés à adapter ceux des peuples avec lesquels ils étaient en contact, d’abord les Grecs puis les Romains.
Nous ne connaîtrons donc jamais la littérature gauloise que les bardes et les druides déclamaient lors de cérémonies collectives, dans un but épique ou sacré. C’est fort dommage, par Toutatis…
Tout ce que l’on sait de cette langue provient de trois sources : de rares inscriptions courtes et utilitaires, la toponymie (étude des noms de lieux) et l’onomastique (étude des noms propres). On peut notamment affirmer que les Gaulois n’utilisaient pas les accents et qu’ils ne différenciaient pas certaines lettres (C/K/Q, E/H, U/V…).
Quant à notre français, il tire environ 150 mots directement de la langue celtique. Si vous dites « ardoise », « berceau », « caillou », « gobelet », « limande », « alouette » ou « tonneau », vous parlez gaulois… Epatant, non ?
Et pour ceux qui voudraient en savoir davantage, voici une liste plus détaillée, quoique non exhaustive :
http://users.skynet.be/sky37816/Mots_gaulois.html
Avertissement aux polissons : ils n’y trouveront aucune gauloiserie.

2016-10-03T11:51:48+00:00